Articles

[Art.] Politique sanitaire globale : enjeux éthiques, spirituels et sociétaux.

Publié

le

La Commission des Programmes du Centre International Réformé de John Knox (CIRJK) en partenariat avec Ethic Minds et Globethics.net ont souhaité proposer une plateforme de rencontre et d’échange sur les enjeux éthiques, spirituels et sociétaux en lien avec la politique sanitaire. Le thème de la vaccination s’est finalement imposé afin de couvrir un sujet qui était au cœur de l’actualité et qui s’inscrivait dans le cadre de la semaine vaccinale lancée par la Confédération. Cette rencontre unique a permis de réunir 11 représentants de différentes institutions religieuses notamment musulmane, juive, et protestante,  le Conseiller Général au Directeur de  l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) mais également des médecins de terrain, un juriste de Paris ainsi qu’un représentant des médias dont le Président des journalistes indépendants de Suisse.

Cet échange s’est déroulé dans le respect de la diversité des points de vue des uns et des autres en fonction de leur expérience respective ou pour représenter la voix de leur institution. Après les interventions des  intervenants, l’opportunité a été donnée pour lancer la discussion et recueillir les questions des participants. Deux aspects ont été articulés par le modérateur à l’intention des intervenants et des participants notamment le positionnement à avoir entre la « prévention et vaccination » ainsi que la « liberté et solidarité ».   Ce qui est ressorti de cet échange c’est que si la politique vaccinale est grandement portée par les institutions religieuses et l’OMS, dans l’ensemble la majorité des intervenants ont reconnu qu’elle pose un certain nombre d’enjeux sur tous les plans.

Il est vrai que la liberté individuelle est mise à mal et le droit de choisir de chacun doit être respectée de même que celle de se rassembler pour des assemblées religieuses.  Un appel au Conseil Fédéral a été lancé pour qu’il y ait plus de flexibilité dans ce sens. D’autres ont aussi fait ressortir que le climat qui règne au sein des institutions religieuses n’est pas simple car les communautés sont tout autant divisées de même qu’au sein des familles et dans les lieux de travail.  Si le chiffre de 5 millions de morts a été articulé par l’OMS, le journaliste demande à ce que cela soit mis en perspective pour mieux évaluer si on doit s’inquiéter ou pas. Les chiffres doivent être plus contextualisés et faire référence à une période donnée et en comparaison d’un référentiel. Une participante a soulevée l’origine du Coronavirus qui a ce jour n’a toujours pas été isolé et que cela reste encore à explorer.

La voix des médecins a été plutôt rassurante car même s’ils ont été exposés aux patients atteints de Covid-19, ils ont pu les prendre en charge sans aucun décès et sans se mettre en danger. Ils préconisent à ce que la prévention soit de mise notamment la Vitamine C, D et le Zinc. Or, on constate que parmi les participants, ces éléments n’étaient pas connus même si la vitamine D avait été recommandée par Daniel Koch, ancien délégué de l’OFSP au Covid-19, cet aspect a été quelque peu minimisé dans la politique sanitaire. Néanmoins, ils craignent

plus pour la prise en charge des vaccinés qui présentent des effets secondaires peu habituels et s’interrogent sur ce qui les attend sur le moyen et long terme. Quant au juriste, il a attiré l’attention sur les entraves aux lois et conventions internationales en matière de droits et libertés qui ont été grandement violées par une politique sanitaire trop austère un peu partout en Europe.

Cette première rencontre a permis d’offrir une opportunité à une plus grande diversité de points de vue qui n’ont souvent pas été entendus par le grand public ou dans les médias.  Il a aussi démontré  que l’on pouvait écouter et entendre l’autre sur un sujet qui est devenu tabou depuis une année sans que l’on se sente stigmatisé par son environnement.  La vaccination n’est peut être pas non plus la panacée et que d’autres moyens existent soit en termes de prévention ou pour se soigner en cas de Covid-19.

Ethic Minds souhaite exprimer ses remerciements à M. Ventz Sabev, Secrétaire de la Commission des programmes et à son Vice-Président, M. Christoph Stückelberger, d’avoir permis cette rencontre chaleureuse et offert un espace d’échange dans le respect et la sincérité dans ce lieu historique qu’est le Centre International Réformé de John Knox. Nous remercions également Globethics.net ainsi que l’équipe du Centre John Knox pour leur soutien technique qui a contribué au bon déroulement de cette rencontre via zoom. 

Merci de m’avoir invité à m’exprimer sur ce sujet : « La politique sanitaire : enjeux éthiques, spirituels et sociétaux » qui nous interpelle d’abord et avant tout en tant qu’être humain mais aussi à travers nos identités, nos croyances et nos appartenances. (suite)

Continue Reading

Tendance